Écrivez-nous !


Bienvenue chez CHUT ! Une question sur un produit, besoin d'un conseil cosméto ? Écrivez-nous, on vous répond dans la journée.

Écrivez-nous !

Acné : gérer le retour des imperfections après l’été

0 148 Vues

Alors qu’on affiche souvent une jolie peau en été, la rentrée est souvent signe de rebond de l’acné. Aujourd’hui, on vous explique la raison de ce phénomène et on vous donne les clefs pour une transition contrôlée.

Pourquoi votre peau est-elle plus belle en été ? 

Si vous souffrez d’imperfections, vous savez déjà sans doute que l’été est une période bénie pour la santé de notre épiderme qui est alors moins capricieux qu’à l’accoutumée. La cause ? Pour se protéger des effets nocifs du rayonnement UV, plus important en été que le reste de l’année, la peau enclenche un processus de protection naturel pour éviter que les rayons ne pénètrent trop profondément dans les sous-couches cutanées.

La première conséquence de ce processus est l’épaississement de la peau, pour créer comme un bouclier face aux agressions extérieures. Si ce mécanisme permet de protéger la peau du soleil, il entraîne toutefois de fâcheuses conséquences pour la peau. En devenant plus épaisse, la peau bloque l’écoulement naturel du sébum, qui « stagne » alors en profondeur et qui, faute de pouvoir être évacué, engendre des micro-inflammations qui, à la longue, créent des comédons. Or, le reste de l’année, les comédons sont visibles par leur aspect bosselé et les rougeurs qu’ils entraînent. Seulement, la peau étant plus épaisse en été, elle « lisse » visuellement ces comédons, les rendant en grande majorité invisibles. Les rougeurs liées à l’inflammation extérieure sont aussi atténuées grâce aux vertus apaisantes du soleil sur les états inflammatoires (eczéma, rosacée, psoriasis etc.) Les comédons semblent donc avoir disparus mais sont toujours bel et bien présents et s’accumulent tout au long de l’été.

Problème ? A la rentrée, notre exposition au soleil devient de moins en moins fréquente. Résultat, la peau retrouve son équilibre naturel et l’épaisseur de la couche cutanée s’affine. La conséquence ? Tous les comédons qui se seront formés et qui n’ont pu « guérir » durant l’été à cause de ce blocage du flux de sébum vont tout à coup se retrouver à découvert, entraînant ce que l’on appelle plus communément l’ «effet rebond ».

Les solutions pour gérer l’effet rebond

Pour y remédier et calmer les symptômes, procédez à des exfoliations régulières, tous les deux jours, qui permettront de faciliter l’écoulement du sébum et boosteront le processus de cicatrisation. Évitez à tout prix de vous laver la peau le matin, pour calmer l’inflammation, et misez sur des soins sans parfum pour apaiser votre peau sensibilisée. Si votre peau le supporte, ajoutez un soin spécifique pour les peaux à imperfections le soir, après votre rituel de nettoyage. Si vous optez pour une exfoliation mécanique, veillez bien à ne pas choisir de soin exfoliant mais simplement traitant, pour ne pas agresser votre peau. Vous pouvez opter pour nos routines Chut qui sont particulièrement adaptées à ce type de problématiques. Évitez aussi de vous exposer au soleil, même en cas de belle-arrière saison, pour ne pas risquer un second effet rebond.  Enfin, faites preuve de patience. Votre peau saura retrouver son équilibre avec le temps. 

Commentaires

Laissez votre commentaire