Écrivez-nous !


Bienvenue chez CHUT ! Une question sur un produit, besoin d'un conseil cosméto ? Écrivez-nous, on vous répond dans la journée.

Écrivez-nous !
Livraison gratuite dès 25€ | Chez vous en 48H | Chat cosméto gratuit

Acné : pourquoi il est indispensable de bien suivre sa routine Chut cet été

0 429 Vues

Si, comme près de quinze millions de Français, vous souffrez vous aussi d’acné, faites bien attention, cet été, à respecter les étapes-clés de votre Protocole Chut.

Tous ceux qui souffrent d’imperfections, modérées à sévères, savent parfaitement que la rentrée signifie aussi un retour en fanfare des comédons, après une accalmie appréciée durant l’été. Cet « effet rebond » est dû à l’épaississement naturel de la peau durant la saison estivale. Par ce processus d'épaississement, elle se protège des effets néfastes du soleil. Résultat ? Le sébum s’écoule plus difficilement. On a donc la peau moins grasse et les irrégularités de surface sont visuellement atténuées, cachées sous cette nouvelle épaisseur.

Malheureusement, en profondeur, rien n’a changé ! Les comédons qui deviennent habituellement visibles restent désormais sous la peau, provoquant des micro-kystes. L’écoulement du sébum étant largement ralenti, la guérison devient, elle aussi, plus difficile. A la rentrée, la peau retrouve petit à petit plus de finesse et laisse apparaître toutes les imperfections logées sous la peau. Tous les ans, c’est la même chose et, clairement, on s’en passerait bien.

Pour limiter au maximum l’effet rebond, il est donc indispensable de suivre scrupuleusement sa routine Chut durant l’été. La preuve en trois points :

Exfolier pour désincruster

A l’inverse du reste de l’année, un nouveau soin entre dans notre routine beauté chaque été : la crème solaire. Miser chaque jour sur un SPF c’est ouvrir un compte-épargne cosméto : on ne voit pas immédiatement les effets bénéfiques mais, à long terme, les résultats prouvent le bien-fondé de cette habitude. Le premier sur la liste ? Son efficacité dans la diminution des risques de cancer cutané, bien sûr. Et pour ce qui est de l’esthétique, c’est prouvé, en vieillissant, une peau qui a été protégée du soleil sera moins ridée, moins tâchée, plus souple et plus rebondie.

Le hic ? La crème solaire, produit vers lequel les Français se tournent plus rapidement que les gels, brumes ou sprays, est généralement plus épaisse qu’une crème hydratante classique, que son filtre soit chimique ou minéral. Bien que les industriels soient constamment dans une démarche d’amélioration des formules, les peaux sensibles, telles que les peaux acnéiques, souffrent parfois de ces textures lourdes, qui sont aussi plus difficiles à nettoyer. En clair, la peau est plus vite obstruée, augmentant le risque d’aggraver son acné.

Pour parer ces déconvenues, il est alors absolument nécessaire de laver sa peau avec une grande rigueur. Chacun des Protocoles Chut est élaboré afin de mettre l’accent sur une exfoliation ciblée, suivant votre type de peau. Cette exfoliation permet, notamment, d’éliminer tout ce qui obstrue votre épiderme et provoque la création de comédons, comme la crème solaire, avec plus d’efficacité que ne le ferait un nettoyage simple. Pour celles et ceux d’entre vous qui ont la peau sensible et qui utilisent l’Eponge Konjac à nue, ajoutez-y, pour l’été, un peu de notre Gel Lavant, car l’éponge seule ne sera pas assez efficace avec certains SPF.

En suivant les exfoliations prescrites dans nos Protocoles, vous contrez ainsi les effets délétères de vos crèmes solaires !

Exfolier pour limiter l’épaississement de la peau

L’exfoliation recommandée par Chut ne permet pas seulement de désincruster efficacement vos pores et de limiter la création en profondeur de comédons, elle joue aussi un rôle primordial contre l’épaississement de la peau. En exfoliant régulièrement votre peau, vous débarrassez non seulement la couche supérieure de votre épiderme d’un tissu de résidus cosmétiques et de cellules mortes responsable, entre autres, des imperfections, mais vous affinez aussi, en douceur et de façon régulière, votre couche épidermique.

Cette action préventive vous permettra d'amoindrir l’effet rebond, une fois l’été terminé. Bien sûr, il ne s’agit pas de s’acharner sur sa peau, sans quoi l’exfoliation serait plus délétère qu’utile. Efficacité et délicatesse ne sont pas antinomiques. Il suffit simplement de choisir des outils et des fréquences adaptés à votre épiderme. Pour être sûr de faire le bon choix, n’hésitez pas à réaliser votre diagnostic de peau, juste ici : Diagnotic.

Moins laver pour calmer une peau sursollicitée

Un des principes phares de nos Protocoles est de miser sur un seul nettoyage au quotidien, celui du soir. Exit le lavage de peau le matin, une routine minutieuse avant d’aller se coucher suffit amplement à prendre soin de votre peau. En évitant toute sollicitation inutile le matin, vous préservez le ciment intercellulaire de votre épiderme qui s’est complètement reconstruit la nuit et qui sera capable, tout au long de la journée, de jouer son rôle de bouclier naturel face aux agressions extérieures.

En été, comme en plein cœur de l’hiver, il est encore plus important de limiter les procédures réalisées sur notre peau. En effet, en ces saisons, la peau est déjà plus sollicitée qu’à l’ordinaire. Changements constants de températures, grosse chaleur, soleil, sable, transpiration… la peau lutte constamment contre son environnement et il est, alors, nécessaire de contrebalancer ces désagréments avec une routine toujours plus douce, pour lui laisser un maximum de repos et éviter l’augmentation de l’inflammation, ou même l’apparition de rougeurs ou de plaques sèches.

En bref, comme souvent en cosméto, less is more !

(CR : Personnes photo créé par Racool_studio - fr.freepik.com )

Commentaires

Laissez votre commentaire