Écrivez-nous !


Bienvenue chez CHUT ! Une question sur un produit, besoin d'un conseil cosméto ? Écrivez-nous, on vous répond dans la journée.

Écrivez-nous !

De l’intérêt de l’exfoliation

0 355 Vues

On connaît le combo gommage & masque, à effectuer deux fois par semaine mais bien souvent laissé aux oubliettes. Aujourd’hui, Chut vous explique pourquoi l’exfoliation est bénéfique pour votre épiderme, et ce, qu’importe votre type de peau !

Si le layering, cette technique visant à superposer plusieurs étapes de soins, a connu de belles années, le « less is more » a depuis quelques temps repris du galon dans le milieu cosméto. Mais alors qu’on sait désormais qu’en faire moins, mais mieux, est un gage de bonne santé épidermique, pourquoi faudrait-il donc continuer à miser sur l’exfoliation et ne pas simplement laisser notre peau vivre sa vie ? Tout simplement car frotter, gommer, exfolier, sont de véritables actions « traitements ». Preuve en quatre points :


- En exfoliant, on vient débarrasser son épiderme d’un étouffant tissu de peaux mortes responsable du teint brouillé.

- L’action mécanique de l’exfoliation, qui entraîne un frottement inhabituel sur la peau, réactive la micro circulation sous cutanée. Le sang circule plus vite, améliorant l’oxygénation de la peau.

- Elle booste aussi la création de collagène, appelée collagénèse, renforçant l’élasticité et la tonicité de la peau.

- Par la micro irritation qu’elle engendre, l’exfoliation accélère le renouvellement cellulaire amenant la peau à « réparer » plus rapidement ses petites imperfections, comme les comédons ou les cicatrices.


Vous l’aurez compris, tous les types de peau trouveront un intérêt à être exfoliés régulièrement. Attention bien sûr, il n’y a pas qu’un seul type d’exfoliation. La fréquence à laquelle vous vous adonnerez à cette pratique, l’intensité que vous induirez et le choix d’un outil adapté dépendront à 100% de votre type de peau. Veillez à adopter les bons gestes sélectionner le protocole Chut qui correspond à votre épiderme.

Commentaires

Laissez votre commentaire