Écrivez-nous !


Bienvenue chez CHUT ! Une question sur un produit, besoin d'un conseil cosméto ? Écrivez-nous, on vous répond dans la journée.

Écrivez-nous !

L’irritation, un « ennemi » qui vous veut du bien

0 198 Vues

Après votre exfoliation, vous constatez que votre peau semble légèrement irritée et que des rougeurs apparaissent ? Tant mieux ! 

Vous serez peut-être surpris de l’apprendre mais l’irritation cutanée, si elle est maîtrisée, n’est pas nécessairement une mauvaise chose pour votre épiderme. Au contraire. En exfoliant votre peau, vous la mettez à rude épreuve… dans un premier temps. Une sensation d’inconfort peut parfois survenir. Si elle reste modérée, cette irritation peut être tout à fait bénéfique. En effet, elle force votre épiderme à booster son renouvellement cellulaire afin de venir « guérir » ces petits désagréments. La peau se régénère ainsi plus rapidement. Un mécanisme particulièrement intéressant si vous souffrez de petites cicatrices ou taches cutanées, notamment celles engendrées par l’acné. En luttant pour protéger la peau, la cicatrisation est en effet accélérée

Un effet anti-âge

L’accélération du renouvellement cellulaire engendrée par l’irritation est aussi tout à fait profitable aux peaux matures. Passé un certain âge, il est effectivement prouvé que le renouvellement cellulaire ralentit. Les conséquences pour la peau sont nombreuses. L’accumulation de cellules mortes à la surface de l’épiderme entraîne un dessèchement cutané, lui-même responsable des rides précoces qui creusent la peau à cause de son manque de souplesse. Ainsi, grâce à l’exfoliation et à l’irritation qu’elle engendre, le renouvellement des cellules est boosté. Si l’on ajoute à cela que la stimulation engendrée par le mouvement de l’exfoliation accroît la collagénèse (mécanisme biologique créateur de collagène), améliorant la tonicité et l’élasticité de la peau, on peut largement affirmer que l’exfoliation ne vous veut que du bien !

Commentaires

Laissez votre commentaire